Langue :
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le site officiel POLARIS.
Important : une section est dédiée sur le forum pour les règles officielles et leurs corrections.
Welcome on official website POLARIS.
For english people : Dedicated section Polaris for english readers.

Auteur Sujet: Anthropologie physique dans l'univers sous-marin  (Lu 2424 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne yg_one

  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • Messages: 265
  • Force Polaris : 31
Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« le: 03/03/2011 - 11:58:05 »
salut les bulleurs !

Voici une question ouverte aux MJs et à Cyrull :
l'humanité a-t-elle conservé sa variété en migrant sous les mers.
Croise-t-on dans equinoxe des types caucasiens, asiatiques, maghrébins, etc... ?
La lecture des romans ne m'a pas apporté de réponse là-dessus (mais j'ai ptet raté des trucs ;)).

Spoil :
L'Exode a-t-il écarté des groupes ethniques (par exemple les inuits ou d'autres groupes isolés ?)

Corolaire, les groupes ethniques ont-ils conservés une localisation forte ? (on sent des influences Egyptiennes pour les Etats du Rift, mais les habitants ont-ils pour la plupart le type Egyptien ? Des noms egyptiens, etc...).

De même, la vie sous l'eau a-t-elle modifié les types existants (absence de soleil, exigüité non adaptée aux grands gabarits, ou aux populations ayant des propension à l'obésité ;)).

En bref, doit-on s'inspirer de la "carte" de l'humanité actuelle pour peupler nos fonds marins, ou doit-on faire du passé table rase, les nouvelles nations successives ayant balayé toute trace du passé ? (1000 ans de généticiens + 500 ans de repli sur soi ont du faire pas mal bouger les choses).

"Océan. Masse d'eau occupant à peu près les deux tiers d'un monde destiné à l'homme - lequel est dépourvu de branchies."  Ambrose Bierce - Extrait de Le Dictionnaire du diable

"Mais n'importe quoi lui alors !" un hybride naturel

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #1 le: 03/03/2011 - 13:27:11 »
difficile à dire sans véritable sources mais on peut partir du postulat que les populations ont été sélectionnées et mélangées au moment de l'exode vers les stations sous-marines. de plus celles qui étaient trop isolées ont du se retrouver coincées à la surface

il ne faut pas oublier que la population fertile étant de plus en plus rares, forcées (poliment ou par la force) de se reproduire quoi qu'il arrive et parfois déplacés comme butin de guerre ou de pillage, le métissage doit être tellement fort que la grande majorité des habitants sous la mer doivent être de type pseudo eurasien "café au lait"  ;D

n'oublions pas la dégénérescence génétique qui doit donner des couleurs plus pales que sombres vu l'environnement
« Modifié: 03/03/2011 - 14:48:58 par poulpiche »

Mr Steed

  • Invité
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #2 le: 03/03/2011 - 14:27:42 »
http://www.polaris-site.com/forum/index.php?topic=790.0

Le sujet et sa réponse officiellement vague -pour l'instant.

La question cruciale étant que si [SPOILER : l'Humanité de Polaris est en fait issue des éprouvettes des Généticiens, cf Projet Domination], la diversité initiale du peuplement planétaire a t-elle été préservée ou recréée ?

Si on écarte celle idée, sujette à caution, une autre question pourrait être : avant l'Exode, les nations et plus généralement les ethnies étaient-elles encore aussi typées ? Après tout, on ignore quelle distance temporelle sépare le XXIe siècle du début de l'Exode. Si ça se trouve, le début des Cataclysmes s'est déroulé aux alentours de l'an 3000, 4000...

Dans ce cas, les humains de Polaris seraient-ils tous... des chinois ou des indiens ? ;D
« Modifié: 03/03/2011 - 15:11:49 par Vinci² »

Hors ligne yg_one

  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • Messages: 265
  • Force Polaris : 31
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #3 le: 03/03/2011 - 15:12:50 »
Merci pour le lien Vinci, je ne l'avais pas trouvé.

Si Cyrull a avancé sur la question, j'aimerais avoir son avis. C'est important pour un MJ de bien "remplir" son univers, si je mets des PNJs asiats en face des PJs, puis que 2 séances plus tard je déclare que l'humanité n'a que le teint blafard, c'est pas le top.
Mais mon interrogation vient surtout de termes et de noms qui subsistent de notre époque actuelle :
"Fuego Liberdad" (olé)
"Royaume de l’Indus" (Namastë)
"Union Méditerranéenne" et son logo "casque grec"
etc.

cela semble argumenter pour une continuité entre notre monde actuel et celui de Popo , mais si les Généticiens ont "recréé" l'humanité, ils ont pu aussi lui insuffler des souvenirs et une culture issue des cultures passées ou actuelles.

Bref, on est pas avancés. Cyrulllllll !!! On veut savoiiiiiiiir !!!  :P

"Océan. Masse d'eau occupant à peu près les deux tiers d'un monde destiné à l'homme - lequel est dépourvu de branchies."  Ambrose Bierce - Extrait de Le Dictionnaire du diable

"Mais n'importe quoi lui alors !" un hybride naturel

Hors ligne drg

  • Techno-Hybride / Techno-Hybrid
  • Messages: 91
  • Force Polaris : 5
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #4 le: 03/03/2011 - 17:23:51 »
Presque 700 ans passé dans les lumières artificiels des stations ont forcement atténué la pigmentation de la peau.

Je pense aussi que dans certaine nation comme l'hégémonie avec leurs centre de fécondation et les contrôle génétique sur les portées des femmes fécondes qu'il ne doit pas rester grand choses des patrimoine pré apocalyptique.

Pour ce qui est des relique du passé, même si sur le drapeau de l'U.M un casque grec est représenté, peut être bien que lors de la création pourtant récente de cette nation la plus grosse mine de la région était situé prêt de ruine de l'ancien temps (en Grèce) et qu'ils ont utilisés cette image très présente sur les lieux sans en connaitre le véritable sens.     

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #5 le: 03/03/2011 - 18:54:31 »
Citer
l'humanité a-t-elle conservé sa variété en migrant sous les mers.
ça me parait peu probable mais envisageable. Je pense en conserver une partie. Effectivement le temps passé dans les stations a dû avoir un impact mais j'ignore à quel point. Par contre, l'Exode n'a pas écarté de groupes génétiques, une grande partie des survivants ont été sélectionnés génétiquement pour favoriser les échanges les plus prometteurs, donc ils peuvent venir de n'importe où. Le but des généticiens est avant tout le croisement inter-espèces pour arriver au meilleur résultat. La sélection se faisant grâce à la stérilité et la dégénérescence des lignées faibles.

Citer
Corolaire, les groupes ethniques ont-ils conservés une localisation forte ?
oui, je pense qu'on peut jouer là-dessus. Les arches d'Europe ont principalement, au moins au début, accueillies des populations européennes. Mais ce n'est pas la seule raison... un généticien en particulier a voulu conserver les identités culturelles des populations mais si elles n'en ont pas totalement conscience. Aussi, dans Polaris, une majorité de la population utilise des noms qui leur semblent familiers même s'ils ne savent pas vraiment d'où ils sortent. De même, les termes et noms de l'antiquité semblent particulièrement ressortir. C'est voulu... enfin, les recherches archéologiques des humains dans les zones concernées leur ont permis de redécouvrir des traces de leur passé qu'ils remettent en avant.

Citer
De même, la vie sous l'eau a-t-elle modifié les types existants (absence de soleil, exigüité non adaptée aux grands gabarits, ou aux populations ayant des propension à l'obésité Clin d'oeil).

moi j'aurais tout de même tendance à légèrement gommer ces types existants tout en les conservant mais de manière moins nette.

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #6 le: 03/03/2011 - 18:57:43 »
en ce qui concerne ce qui est révélé dans Domination : il faut prendre cette révélation avec des pincettes car, en fait, tout dépend par ce qu'on entend par là. On peut le faire à partir de rien ou en modifiant juste quelques éléments.

Hors ligne Arthur.PoP

  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • Messages: 291
  • Force Polaris : 7
  • Mon geste était-il civilisé? Il est clair que Non!
    • Les Prêtes du Scaphandre Enchantée
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #7 le: 05/03/2011 - 10:50:50 »
Si une image suffit, regarde p23 du LdB (Alma Terrack) et p34 du LdB (Marcus Delvion). Ce sont les seul que j'ai retenu, mais il doit bien y en avoir d'autres...
Ensuite, c'est vrais, que c'est une bien grande question, bien que je dise que la consanguinité pousse souvent à une dégénérescence de l'espèce, il se pourrait que certain modèles continuent d'exister. Mais (manque de personnes fécondes oblige), on verra tôt ou tard apparaitre un type majoritaire.
Pour moi, chaque petite station a son teins majoritaire (même si ce n'est pas le même dans toutes les stations). Après je sais que je dis un truc du genre chacun chez soi, mais en fait je crois que c'est la solution la plus logique, si on observe un type ethnique bien plus fécond qu'un autre, il est normal qu'en 2000 ans dans un endroit exigu, il prenne le pas sur les autres types. Cependant faut pas oublier non-plus d'autres facteur, comme l'obscurité qui a tendance à rendre la peau plus pale, ou la consanguinité, et les voyages inter-stations (bien que je crois pas que cela fasse une grande différence, et que cela sont rare pour beaucoup d'habitants sous-marins).
Après savoir dans l'ensemble quel est le teins majoritaire, on ne peut laisser la réponse qu'au hasard. Il est vrais que lors de l'exode, ça m'étonnerai que les généticiens aient fait le tri pour que tout le monde reste près de chez soi. C'était plutôt, marche ou crève hehe...
« Modifié: 05/03/2011 - 13:50:14 par Arthur.PoP »

Ça Annihile du Raton Laveur de Pantagonie à la Scie Circulaire!!!

Hors ligne missdo

  • Rédacteurs / Writers
  • Haut(e) diplomate
  • *
  • Messages: 1922
  • Force Polaris : 127
  • la fête de Polaris, c'est le 1° avril !
    • mon blog!
Re : Anthropologie physique dans l'univers sous-marin
« Réponse #8 le: 19/04/2011 - 12:38:28 »
D'un point de vu scientifique les geneticiens ou les scientifiques des centres de repeuplement n'ont pas d'intérêt à limité la variété des individus. En effet si les types africains sont plus souvent sujet à une malformation des hématies du sang (maladie grave) ils ont aussi des avantages (moindre risque d'apparition des cancers de la peau....). Il en va de même pour chaque type de l'humanité.

Pour ce qui est de la disparition naturel d'un type, cela est peu porbable:
1- si les fécondations se font en laboratoire, alors les scientifique garderons des traits spécifiques à chaque groupe ethnique (il a été démontré que l'uniformisation des trait sphysiques des individus tend à une inversion du sentiment de cohésion de groupe à long terme, plus précisemment à une dépression par manque d'interêt du groupe car la personne n'est plus unique dans le groupe, donc elle est remplacable)
2-si les fécondations se font lors d'accouplement traditionnel, alors certaines caractéristiques seront peu être gommé un temps (les blonds) mais reviendrons à la génération d'après par mélange des génes. si il y a beaucoup d'être fécond le choix du partenaire se fait par rapport à des critères visuels de similitudes et de bonne santé (si je suis blnde je choisit un beau blond bien batî)


Enfin chez les pirates la banque de donnés est plus accés sur les grands pirates que sur l'accpect des qualités physique, cela montre que la diversité génétique est preservé car il n'y a pas de sélection de critère sur ce point*;
Les petites bulles, j'aime bien cela surtout si ce sont les autres qui en font!