Langue :
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le site officiel POLARIS.
Important : une section est dédiée sur le forum pour les règles officielles et leurs corrections.
Welcome on official website POLARIS.
For english people : Dedicated section Polaris for english readers.

Auteur Sujet: Des requins et de la chaîne alimentaire marine  (Lu 3731 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« le: 12/03/2014 - 13:41:38 »
Plop tout le monde,

En tombant sur ce mignon article à propos des voyages de Lydia le requin blanc, je me suis posé pas mal de questions sur les possibilités pour un requin de se nourrir dans un coin où y'aurait logiquement pas des masses de poissons vu qu'un peu vachement loin des côtes.

Et en fait je me suis rendu compte qu'il y a pas mal de facteurs de biologie marine où j'ai moult suppositions/déductions, mais pas beaucoup de certitudes scientifiques... boh

Me semble que même le plancton végétal a besoin de nutriments qu'on trouve plus près des fonds marins, aussi j'ai du mal à envisager une chaîne alimentaire complète près de la surface au milieu de l'océan.
Si ça se trouve je me fourvoie complètement, et faut peut-être pas négliger les effets des courants marins.

Y'a aussi sûrement une vie près du plancher océanique, limitée par le manque de lumière certes mais compensée par d'autres sources d'énergie. Les fameux fumeurs noirs et tout ça je me rends compte que je sais même pas si c'est fréquent ou rare. oul
Si y'a fréquemment des poches de vie près du fond marin, y'a moyen que des biotopes en profitent pour s’installer au-dessus, en vivant de ce qui remonterait de tout ça? Ou c'est fantaisiste et c'est des milieux assez isolés et indépendants de l'extérieur?

Et puis tout ça part de l'assomption que les requins soient des animaux d'eau peu profonde en fait, ici Lydia remonte très régulièrement à la surface mais c'te bébette est peut-être capable de faire de belles plongées qui feraient honte aux cétacés... Bah c'est clair que c'est plus simple de gérer la pression qu'avec des poumons effondrables, quand en fait t'as pas de poumons à gérer du tout... hehe


Breeeef, tout ça parce que je me pose la question : au milieu de l'océan (sans humains qui font des cultures hydroponiques avec lumière artificielle comme dans Polaris, restons simples pour le moment) y'a quand même moyen d'y avoir une chaîne alimentaire bien développée?
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne Alacabone

  • Rédacteurs / Writers
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2101
  • Force Polaris : 125
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #1 le: 12/03/2014 - 19:39:51 »
Je pense que Pélagos pourra plus te réponde, mais je suppose qu'il y a de la vie partout, en surface, au fond, même très profond etc...
welcome to underworld dreams

Hors ligne Pelagos

  • MJ / GM
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 198
  • Force Polaris : 95
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #2 le: 12/03/2014 - 22:09:06 »
Yop ! Oui, ça en est une pour moi ça, ohhhh oui. Allons y gaiement et simplement.

"Au milieu de l'Ocean" cela ne veut rien dire. Est ce qu'il y a de la vie "au milieu des continents ?" Et bien, cela dépend des milieux considérés, bien entendu. Au milieu de l'Afrique saharien, j'y vivrai pas vraiment, mais au milieu des grandes plaines US, la vie abrite(abritait?) de grands troupeaux de bisons. Et bien l'ocean, c'est la même chose, a peu de chose près. La différence avec le continent, c'est que l'Ocean est en 3D. Il y a une distribution d'écosystème (je fais simple) en fonction de la profondeur.

Dans ton texte, ton erreur est de penser que ces différents milieux sont cloisonnés : ce n'est absolument pas le cas. Les courants montent, descendent, se mélangent, remontent, et surtout voyagent !
Tu as tout a fait raison : les fonds marins sont en général plus riches en nutriments que la surface : mais les eaux ne sont pas figés, et parfois, elle remontent en surface, chargés de matières nutritives. Ce sont les zones d'Upwelling, véritable trésor de la vie océanique ou les micro-organismes planctoniques foisonnent (Peru, Benguela, Mauritanie, et a l'ouest des continents). De la même manière, la vie de surface tombe au fond de l'ocean, ou les charognards attendent leurs festins, et ou les prédateurs mangent les charognards, etc. D'ailleurs, l'enrichissement des fonds marins en éléments nutritifs vient très souvent de la surface.

La vie océanique est toujours plus féconde en surface et en subsurface, puisque la lumière est essentielle et strictement limitante à la vie photosynthétique, qui est la base de la plupart des chaines alimentaires. De la même manière, les zones cotières sont toujours les plus fécondes, pour la simple et bonne raison que les éléments nutritifs viennent du continent, charriés par les fleuves.
Ensuite, les courants font leur oeuvres.

Citer
au milieu de l'océan y'a quand même moyen d'y avoir une chaîne alimentaire bien développée?
Bien développée, oui, mais en général les biomasses sont faibles (ce qui veut dire que le nombre d'individus est réduit, mais on peut avoir beaucoup d'espèces très spécialisés). Les centres des gyres  sont des "déserts" de l’océan, mais des animaux les traversent régulièrement. Les abysses souffrent du même problème, ce qui cumulés avec le manque de lumière, en font des milieux ou le nombre d'individu est réduit - coraux profonds, se nourrissant des particules venant de la surface, et charognards uniquement - étoile de mer, etc.

Citer
Me semble que même le plancton végétal a besoin de nutriments qu'on trouve plus près des fonds marins, aussi j'ai du mal à envisager une chaîne alimentaire complète près de la surface au milieu de l'océan.
J'ai répondu, de nutriments, oui, des fonds marins pas nécessairement, mais surtout du continent ! Et attention, les nutriments vont vers la bas, pas vers la haut en règle générale. La surface est la plus riche, puis tu déclines la chaine alimentaire en profondeur, pas l'inverse. Même dans les zones d'Upwelling. Les nutriments sont ramenés à la surface, et c'est de la que part la vie. 

Citer
fumeurs noirs et tout ça je me rends compte que je sais même pas si c'est fréquent ou rare.
Rare, et le milieu est très contraignant. On a vu les images en live des écosystèmes par robot il y a quelques mois de ça, c'est très pauvre. -crevettes, moules, et pas grand chose, sauf exception. Parceque oui, quand on vit la bas, il faut gérer les volcans, tout de même.

Citer
en vivant de ce qui remonterait de tout ça? Ou c'est fantaisiste et c'est des milieux assez isolés et indépendants de l'extérieur?
Fantaisiste. Trop difficile de lutter contre la gravité et la différence de pression. En général tu es adapté a une profondeur et tu y restes.

Je relèvent au passage une autre de tes erreurs : il est beaucoup plus facile de gérer la pression avec des poumons que des branchies !!!!!!  Pourquoi les cétacés vont se faire chier à respirer à la surface et qu'on a pas de requins qui leur piquent leur niche écologique ? Parce que les Cétacés ne respirent pas, voila tout. Les échanges respiratoires branchiens sont tributaires, pour faire simple, de la pression, de la température et ça, c'est très galère a ajuster (en montagne on a du mal a respirer). C'est la raison pour laquelle il est très difficile de plonger dans les grands fonds même quand on respire avec des bouteilles : tes poumons ne peuvent pas le gérer. Les changements de pression pendant la respiration (branchien ou non) sont beaucoup plus compliqués a gérer que l’apnée !!!!  La gestion de la pression ce n'est pas une question de pouvoir ou non respirer sous l'eau. La plupart des poissons sont cloisonnés en profondeur, et ne migrent pas énormément à travers la colonne d'eau a cause de ce genre de problème. Et ensuite, il n'y a pas forcement tout le temps assez d'oxygène dans l'eau pour pouvoir respirer : va lire noyer le poisson ;-). 

Hors ligne rodi

  • Rédacteurs / Writers
  • Haut(e) diplomate
  • *
  • Messages: 1381
  • Force Polaris : 176
    • rubrique Polaris du SDEN
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #3 le: 12/03/2014 - 22:21:16 »
+1

C'est formidable de t'avoir dans la communauté :)

Un de mes grands regrets est que tu n'aies pas signé un article, même un petit, sur la rub' du SDEN. Ca aurait de la gueule :)
Membre de la Team Polaris de la rubrique Polaris du SDEN : Utopia 2.0 is watching you !

Le SDEN recrute ! Intégrez l'équipe de rédaction

Hors ligne xXx Goss xXx

  • Modérateur / Moderator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 3135
  • Force Polaris : 38
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #4 le: 13/03/2014 - 07:07:59 »
Merci pour ces infos, cest tres intéressant!

Hors ligne jp

  • Rédacteurs / Writers
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 503
  • Force Polaris : 60
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #5 le: 13/03/2014 - 08:33:42 »
hop +1 c'est toujours un  plaisir de te lire.

Hors ligne Alacabone

  • Rédacteurs / Writers
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2101
  • Force Polaris : 125
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #6 le: 13/03/2014 - 12:04:16 »
J'avais dit que v´etait notre homme.
welcome to underworld dreams

Hors ligne pandatic

  • Humain(e) en immersion / Human in immersion
  • Messages: 48
  • Force Polaris : 5
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #7 le: 18/03/2014 - 21:55:49 »
Si cela continue ... on devrait crée un wiki polaris en mixant fiction et réalité ...

Hors ligne Pelagos

  • MJ / GM
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 198
  • Force Polaris : 95
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #8 le: 19/03/2014 - 00:24:11 »
(ca existe deja, ça s'appelle l'Atlas Polaris).

Hors ligne pplouf

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 141
  • Force Polaris : 21
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #9 le: 19/03/2014 - 17:57:57 »
Merci boucou boucou pour cet éclairage très enrichissant!
Tu sais que tu écris très bien et très clairement?
Rouille, feu, explosions, même chose, différentes magnitudes.

Hors ligne Lorequest

  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • Messages: 631
  • Force Polaris : 58
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #10 le: 25/03/2014 - 21:37:50 »
J'aurais une question relative à ce sujet : comment expliquer l'apparition de grands animaux dans un univers fictifs ? Je veux dire, la plus grosse bestiole marine connue à ce jour est le mégalodon, et il semble s'être éteint par manque de nourriture. (soit parce que les conditions qui permettaient à sa nourriture de se reproduire en quantité, soit par l'émergence d'autres prédateurs venus le concurrencer sur ses proies). Comment certaines des plus grosses créatures imaginées pour Polaris parviennent elles à satisfaire leurs besoins en nourriture ?

Hors ligne Alacabone

  • Rédacteurs / Writers
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2101
  • Force Polaris : 125
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #11 le: 25/03/2014 - 22:07:47 »
Bonne question, j'étais justement en train de créer une bestiole sympa pou immersion III et Iron m'a dit c'est bien beau mais il y a quelques erreurs, comment cette bête se nourrit elle, vu sa grosseur ? Etc...
welcome to underworld dreams

Hors ligne Pelagos

  • MJ / GM
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 198
  • Force Polaris : 95
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #12 le: 26/03/2014 - 08:40:54 »
Dépends. Écologiquement, il faut une source de nourriture, bien entendu, mais avec toutes les saloperies de la surface de Polaris, on peut penser que la bouffe ce n'est pas ce qu'il manque.

Et surtout... il ne faut pas pousser le principe d'actualisme trop loin. Un exemple : lorsqu'on compare un écosystème de maintenant avec son équivalent à l'époque des dinosaures, on se rends compte qu'il y a des différences fondamentales dans la distribution de la taille des espèces. Pour faire simple, la ou nous on a des myriades d'espèces spécialisés, eux ils en avaient bien moins, mais plus grosse, bien plus grosse. Donc la taille de ta bestioles dépends également de la structures même de ton écosystème. Tu peux remplacer nos myriades d'espèces de requin par un bon gros super requin qui fait le café, écologiquement ça se tiens a peu près - mais rien de la taille d'un mégalodon, la il faut pas pousser, il faut quand même de la chair à un moment ou a un autre.

Et comme spécifier plus haut... Tout dépends du plancton, et avec la surface dans l'état ou elle est, je serai pas surpris de trouver des zones de vie planctoniques démentielles et que le reste de la chaine suive joyeusement.

Hors ligne jp

  • Rédacteurs / Writers
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 503
  • Force Polaris : 60
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #13 le: 27/03/2014 - 10:25:40 »
en même temps il y a de nouvelles espèces énormes comme les crabes titans et autres cochonneries.
Ils ont bien dû trouver de quoi viander non?
Pour le coup un mégalodon ne me choque pas plus que ça.

Hors ligne yg_one

  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • Messages: 265
  • Force Polaris : 31
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #14 le: 27/03/2014 - 10:59:23 »
Oui ! Pour ce qui est de Polaris, l'idée est bien de faire plier la réalité devant l'imaginaire afin d'étonner/effrayer vos joueurs avec d'impossibles créatures pour notre écosystème actuel.
S'ils veulent creuser la question et étudier comment telle créature se nourrit et parvient à une taille monstrueuse, là on peut sortir les arguments de Pélagos, et si ça ne suffit pas, faites dévorer vos joueurs par un léviathan, ça leur passera l'envie de vous casser les noix  :P

J'en profite pour faire un lien avec une inspi BD qui parle de mégalodons, à savoir Carthago (http://www.bedetheque.com/serie-15032-BD-Carthago.html) dont Tosheros et Lorequest avaient déjà un peu parlé. C'est assez sympa, jetez-y un œil à l'occasion.

"Océan. Masse d'eau occupant à peu près les deux tiers d'un monde destiné à l'homme - lequel est dépourvu de branchies."  Ambrose Bierce - Extrait de Le Dictionnaire du diable

"Mais n'importe quoi lui alors !" un hybride naturel

Hors ligne Pelagos

  • MJ / GM
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 198
  • Force Polaris : 95
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #15 le: 27/03/2014 - 14:21:10 »
Yg a raison, il faut faire peur aux joueurs, c'est le premier truc. Perso, je préfère des petits trucs chelou que des gros truc méchants - plus efficace en terme d'ambiance. Il faudrait que je reposte toutes mes créatures a l'occaz...
Pour revenir au sujet de la crédibilité, moi ce que j'aime bien, c'est laisser le joueur mariner dans la sauce. Laisser des indices quant à l’existence de tel ou tel animal, et donc être logique, pas forcement réaliste, pour que le joueurs puisse anticiper un minimum ce qui va lui arriver dans la gueule. Et flipper d'autant plus.
Ya pas trop de raison de trouver des requins a 9000 mètre de fond, par exemple.

Hors ligne Lorequest

  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • Messages: 631
  • Force Polaris : 58
Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #16 le: 28/03/2014 - 19:19:10 »
Certes, mais justement,  faire surgir un monstre dans une zone absolument désertique reste une situation trop classique.

Par ailleurs, puisqu'Yg_one parle des léviathans, j'avais imaginé qu'ils étaient partiellement artificiels, pour expliquer comment de telles masses de barbaque pouvaient vivre de façon aussi recluses.


Hors ligne Carmine

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 222
  • Force Polaris : 10
    • Mon site perso
Re : Re : Des requins et de la chaîne alimentaire marine
« Réponse #17 le: 11/05/2014 - 14:59:21 »
j'avais imaginé que les léviathans étaient partiellement artificiels, pour expliquer comment de telles masses de barbaque pouvaient vivre de façon aussi recluses.

Ou alors, leur capacité Polaris les aide…

Quels sont les prédateurs des bêtes du flux par exemple ?