Langue :
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le site officiel POLARIS.
Important : une section est dédiée sur le forum pour les règles officielles et leurs corrections.
Welcome on official website POLARIS.
For english people : Dedicated section Polaris for english readers.

Auteur Sujet: Pression/décompression  (Lu 9036 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Nicolaris

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • *
  • Messages: 135
  • Force Polaris : 10
Pression/décompression
« le: 21/01/2011 - 11:52:11 »
Bonjour à tous

Alors voilà, j'ai bien compris le principe d'utilisation des fluides  et de pression/décompression d"une plongée "classique", néanmoins, j'aimerai à l'aide d'exemples à la sauce "Polaris" vérifier si je n'ai pas fait fausse route.

Cas d'école :

Un commando à bord d'une frégate naviguant à 2000m de profondeur se prépare à faire une sortie pour s'occuper d'une bande de pirate.
Il utilise pour sa plongée, un fluide Néo-star ayant les caractéristiques suivantes :

Profondeur Max.     Paliers      Durée cumulative/Palier
    6000m              2000m            10min/12h

Le commando à l'intérieur de la frégate (Atmosphère pressurisée)  passe alors dans le sas (qui laisse entrer l'eau et passe à une pression de 2000m)


 - La frégate équivaut-elle à la surface (0m) ?

 - Si oui, y-a t'il un palier de pression progressif avant de sortir comme lors d'une descente (le Néo-Star demanderai donc au commando d'attendre 10min avant de sortir) ?


Après la bagarre, notre combattant épuisé pénètre dans le sas de son navire pour ensuite regagner sa couchette et prendre un peu de repos.

 - Doit-il procéder à une décompression de 12H ? (toujours selon le fluide Néo-star qui demande une décompression de 12H par palier de 2000m).

 - Si oui, serait-il bloqué dans le sas pour 12H et donc inopérant pour un éventuel conflit intervenant avant la fin de ce temps ?




Merci pour vos réponses, je ramasse les copies ! :)

Plus sérieusement, le but de la manoeuvre est simplement d'isoler les éléments qui vont amener, certes, du réalisme mais peut être une lourdeur dans les scénarios et donc de s'y préparer !

Et en dehors de ça, il y a un enjeu stratégique quand même important (enfin, si j'ai bien compris le fonctionnement de la chose).

N'hésitez pas à être critique, ce petit paragraphe sur les fluides (d'où proviennent mes interrogations) a vraiment attisé ma curiosité

Nicolaris
« Modifié: 21/01/2011 - 14:03:18 par Nicolaris »
Le capitaine d'un bâtiment de la Royale Navy s'adresse à Surcouf :
« Vous, Français, vous vous battez pour l'argent. Tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur ! »
Et Surcouf de répliquer :
« Chacun se bat pour ce qui lui manque. »

Robert Surcouf

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Pression/décompression
« Réponse #1 le: 21/01/2011 - 12:50:36 »
pour la pression de la frégate je citerais Cyrull:

le problème de la pression est particulier. Comem l'a dit Valdae la presque totalité des stations sont maintenues à la pression atmosphérique car :

1 : ils peuvent se le permettre et ils ont la technologie pour
2: s'adapter à une pression différente à chaque fois qu'on change de profondeur n''est pas viable quand toute la société vit sous l''eau.

Par contre, puisque cela peut être un élément scénaristique très intéressant, on peut imaginer que certaines stations, assez rares, n'ont pas cette pression constante pour x raison : expériences, manque de moyen, problème de structure, etc...

Mais par défaut, toutes les stations, armures et véhicules ont la même pression.

donc oui frégate à la pression de la surface

pour le reste je ne voit pas de problèmes particulier, tu semble avoir bien saisi le système

par contre j'espère que le commando ne va pas faire un assaut à l'intérieur d'une base ou un navire car ça sera aussi 12h d'attente, pas pratique pour donner la charge

on comprend tout de suite mieux l'intérêt des armures de plongée  :-D pas de décompression, pas de paliers, pas de fluide

EDIT: j'ai oublié de répondre ^^ c'est donc oui/oui/oui/oui

je laisse le soin aux autres de dire où j'ai pu me tromper
« Modifié: 21/01/2011 - 15:46:37 par poulpiche »

Hors ligne Jenlain

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 178
  • Force Polaris : 11
Re : Pression/décompression
« Réponse #2 le: 21/01/2011 - 13:57:09 »
Les réponses c'est oui et oui. Les autres questions n'ont pas d'intérêts vu qu'un commando tout seul va se faire massacrer vite fait bien fait ! Envoyer un seul commando attaquer des pirates c'est l'envoyer au suicide.

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #3 le: 21/01/2011 - 16:03:22 »

on comprend tout de suite mieux l'intérêt des armures de plongée  :-D pas de décompression, pas de paliers

En fait, ce n'est malheureusement pas tout à fait vrai.... cf. le Guide Technique qui paraîtra en 4567.

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #4 le: 21/01/2011 - 16:24:20 »
En fait, ce n'est malheureusement pas tout à fait vrai.... cf. le Guide Technique qui paraîtra en 4567.
Damned ! donc si je comprends bien, la technologie des Hyper-alliages ne rends pas si étanche à la pression

remarque c'est peut etre valable en NTIII et moins en NT IV ou V

Dergen

  • Invité
Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #5 le: 21/01/2011 - 17:18:12 »
En fait, ce n'est malheureusement pas tout à fait vrai.... cf. le Guide Technique qui paraîtra en 4567.

J'te sent aussi désabusé que Philippe sur ce coup là !

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #6 le: 21/01/2011 - 18:56:31 »
Damned ! donc si je comprends bien, la technologie des Hyper-alliages ne rends pas si étanche à la pression

remarque c'est peut etre valable en NTIII et moins en NT IV ou V

Si, si, on est étanche.
Mais si on plonge d'un coup un objet pressurisé dans un medium fortement pressurisé et bien il y a un petit risque que la structure ne supporte pas l'effort et implose.

Evidemment, plus le NT avance et le plus le risque diminue.

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Pression/décompression
« Réponse #7 le: 22/01/2011 - 10:10:01 »
attention, je crois qu'il y a confusion : le néo-star n'est pas un fluide, c'est un mélange. Les mélanges sont peu utilisés à grande profondeur. Le commando va soit avoir une armure pressurisée, soit utilisé une combinaison avec un fluide.

Avec une armure pressurisé, comme cela sera indiqué dans le guide technique, à 2 000mètres, le commando devra attendre dans le sas un temps de base de 10 minutes (-1 minute par palier de réduction d'urgence... en gros un test d'intégrité à -1 par minute en moins avec un minimum de 1 minute ).

Avec un fluide, le temps de compression est de 20 minutes à 2 000 mètres (-1 minute par niveau de Respiration FOE avec un minimum de 2 minutes)

Hors ligne Nicolaris

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • *
  • Messages: 135
  • Force Polaris : 10
Re : Pression/décompression
« Réponse #8 le: 22/01/2011 - 12:40:37 »
Effectivement, selon le tableau page 63 du livre de base, le Neo-Star est un mélange mais six lignes avant le tableau il est dit : "Par exemple, un plongeur équipé de fluide Néo-Star devra effectuer son premier palier à -2000 mètres pendant 10 minutes, puis..." d'où ma confusion.

Pour résumer, même en possession d'une armure pressurisée, notre commando devra compresser 10min avant de sortir, j'imagine alors qu'il devra décompresser s'il doit "aborder" un navire ennemi ?
Si tel est le cas, les pirates auront le temps de lui dérouler le tapis rouge !

Je suis un peu perdu là car si la seule solution c'est de couler son ennemi pour ne pas avoir à subir la décompression, ce n'est plus vraiment un abordage...



Nicolaris

« Modifié: 22/01/2011 - 12:46:44 par Nicolaris »
Le capitaine d'un bâtiment de la Royale Navy s'adresse à Surcouf :
« Vous, Français, vous vous battez pour l'argent. Tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur ! »
Et Surcouf de répliquer :
« Chacun se bat pour ce qui lui manque. »

Robert Surcouf

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Pression/décompression
« Réponse #9 le: 22/01/2011 - 13:04:20 »
c'est donc une coquille que j'ai laissée passer.

Bon, pour ton cas de figue, c'est exactement ce qui démontre la complecxité des opérations sous l'eau. Il est impossible d'aller vers une base ennemie, de frapper à la porte et de tout dégommer.

Quand on attaque une station, il y a trois cas de figure une station :

1 : on l'attaque pour al détruire (rare) : dans ce cas, on martèle à coups de torpilles et de charges de profondeurs. les commandos vont alors servir à neutraliser des systèmes de protection ou des commandos adverses.
2 : on attaque mais on ne veut pas détruire la station : Là, plusieurs possibilités. Les seuls accès à dse stations, selon la profondeur, sont des piscines donnant directement sur l'extérieur ou les sas voir des écoutilles sur les navires.
a: infiltration des commandos qui se font passer pour des amis ou tout autre raison valable pour qu'on puisse ouvrir le sas
b: les commandos tentent de pirater le sas (si c'est possible), pénètrent par une éventuelle piscine sans sas (à très faible profondeur) ou pirate le sas d'une piscine. Il faut neutraliser les dispositifs d'alerte, prendre el contrôle éventuellement de l'équilibrage de pression, etc.
c: sas et torpilles d'abordage : on va se coller avec des modules d'attaque sur un sas ou une écoutilles pour faire sauter l'accès (ou le pirater) et entrer dans al base. Bien entendu, si on fait sauter l'accès, la tranche sera détruite si l'engin d'abordage se détache. C'est l'action d'abordage par excellence. On peut même sauver le vaisseau en allant le faire réparer sans détacher els modules d'assaut.

Enfin, le temps de compression/décompression est un temps indicatif. Il est bien entendu que des commandos ne vont pas attendre trois plombes d'avoir décompressé. Alors ils auront soit des tenues à décompression rapide, soit ils réussiront à pénétrer dans la base en prenant le contrôle des systèmes d'alerte pour avoir le temps de décompresser,  soit il prendront un léger risque de rater leur test d'intégrité (avec une tenue pressurisée car avec fluide il y a peu de chance qu'un commando opte pour cette approche... les commandos avec fluide, sont des soldats qui restent dans le milieu liquide, voir ci-dessous). A - 2000 mètres le temps de décompression normal avec une armure pressurisée est de 20 minutes avec une tenue NT II. ce temps peut être considérablement réduit par une tenue de NT supérieur, de décompression rapide et en prenant un léger risque pour son test d'intégrité.


Bien sûr, plus al station sera profonde, plus cela sera complexe, d'où l'intérêt des opérations sous l'eau où les données d'une situation évoluent en fonction de la profondeur. On en combat pas à 100 mètres de profondeur comme on combat à -12 000 mètres.

Le cas des commandos avec fluide : un commando avec fluide va rarement être utilisé en dehors du milieu liquide puisqu'il aurait un net désavantage par rapport à des commandos en armures blindées  ou des soldats bien équipés. De tels commandos utilisent les armures spéciales décrites dans le guide technique (et dans la compile de mise à jour) qui sont des tenues redoutables sous l'eau.

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #10 le: 22/01/2011 - 13:58:29 »
Si, si, on est étanche.
Mais si on plonge d'un coup un objet pressurisé dans un medium fortement pressurisé et bien il y a un petit risque que la structure ne supporte pas l'effort et implose.

Evidemment, plus le NT avance et le plus le risque diminue.

Ok c'était effectivement comme ça que je l'imaginais, la différence avec du fluide ou du mélange c'est que ce n'est pas le plongeur mais l'armure (avec évidement le plongeur dedans et les risques que ça comporte) qui "encaisse" le pression / décompression

b: les commandos tentent de pirater le sas (si c'est possible), pénètrent par une éventuelle piscine sans sas (à très faible profondeur) ou pirate le sas d'une piscine. Il faut neutraliser les dispositifs d'alerte, prendre le contrôle éventuellement de l'équilibrage de pression, etc.

petite question au passage, est ce légitimement possible d'imaginer une "piscine" ouverte, comme on peut en voir dans Abyss dans une station à -2000m doté d'une atmosphère à la même pression que la surface? la pression ne va-t-elle pas passer d'un coup de 1 à 200 bars et l'eau remplir le pourtour de la piscine?

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #11 le: 22/01/2011 - 21:19:47 »
Normalement non, justement dans Abyss leur habitat est sous pression (le fait qu'ils remontent instantanément à la fin du film est un gros TGCM hehe ) c'est pour ça qu'ils peuvent avoir un accès facile de ce type.

Logiquement si tu as une entrée piscine, le poids de l'eau à l'extérieur va pousser l'eau à rentrer dedans jusqu'à ce que la pression de part et d'autre de la ligne d'eau soit la même.

J'avais essayé d'imaginer un système où la piscine était en fait le haut d'une grande cheminée pour que le poids de la colonne d'eau puisse contrebalancer la pression, mais en fait on arrivait tout bêtement à des cheminées devant remonter jusqu'à la surface. ;D
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne Nicolaris

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • *
  • Messages: 135
  • Force Polaris : 10
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #12 le: 22/01/2011 - 22:16:04 »

c: sas et torpilles d'abordage : on va se coller avec des modules d'attaque sur un sas ou une écoutilles pour faire sauter l'accès (ou le pirater) et entrer dans al base. Bien entendu, si on fait sauter l'accès, la tranche sera détruite si l'engin d'abordage se détache. C'est l'action d'abordage par excellence. On peut même sauver le vaisseau en allant le faire réparer sans détacher els modules d'assaut.

C'est effectivement une des meilleures solutions ! je ne pensais pas à ça car je n'avais, pour le moment, rien lu à ce sujet à mon stade de lecture du livre de base !

Je voulais aussi être certain d'avoir bien compris les "règles" d'utilisation des fluides, néo-fluides et mélanges ! c'est chose faite !

Merci Cyrull,

Nicolaris
« Modifié: 22/01/2011 - 22:18:46 par Nicolaris »
Le capitaine d'un bâtiment de la Royale Navy s'adresse à Surcouf :
« Vous, Français, vous vous battez pour l'argent. Tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur ! »
Et Surcouf de répliquer :
« Chacun se bat pour ce qui lui manque. »

Robert Surcouf

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Pression/décompression
« Réponse #13 le: 23/01/2011 - 00:40:51 »
Citer
petite question au passage, est ce légitimement possible d'imaginer une "piscine" ouverte, comme on peut en voir dans Abyss dans une station à -2000m doté d'une atmosphère à la même pression que la surface?

à part à très faible profondeur je ne pense pas que ce soit possible. J'ai vu un truc pas mal récemment qui s'appelle The deep. Ils ont une piscine à bord d'un navire mais pour ouvrir la porte vers l'eau ils compressent à fond la salle de la piscine... ce qui pose quelques problèmes quand un type est coincé à l'intérieur.

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #14 le: 23/01/2011 - 09:36:35 »
Citer
petite question au passage, est ce légitimement possible d'imaginer une "piscine" ouverte, comme on peut en voir dans Abyss dans une station à -2000m doté d'une atmosphère à la même pression que la surface?

Dans Abyss, la pression dans la station est la même que la pression à l'extérieur ("saturation diving"), sinon, il ne pourrait y avoir de piscine. Mais vivre sous de telles pressions posent tout plein de problèmes (comme par exemple, les temps de décompression extrêmement long pour revenir à 1 atm).



Hors ligne xXx Goss xXx

  • Modérateur / Moderator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 3135
  • Force Polaris : 38
Re : Pression/décompression
« Réponse #15 le: 23/01/2011 - 11:57:03 »
Tout ca m'a bien donné envie d'avoir le guide technique!!!!

Merci pour ces éclaircissements!!!

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #16 le: 23/01/2011 - 15:55:41 »
Dans Abyss, la pression dans la station est la même que la pression à l'extérieur ("saturation diving"), sinon, il ne pourrait y avoir de piscine. Mais vivre sous de telles pressions posent tout plein de problèmes (comme par exemple, les temps de décompression extrêmement long pour revenir à 1 atm).
ok c'est bien ce qu'il me semblait, donc piscine ou pas il faut quand même un système de sas

je demandais parce que dans une BD d'un début de supplément de Polaris V2 (je sais plus lequel) il y avais un navire avec une pièce dotée d'une petite ouverture au sol où les hybrides et les plongeurs se jetaient à l'eau, comme une mini "piscine". d'ailleurs des techno-hybrides prennent d'assaut le navire en passant par là

« Modifié: 23/01/2011 - 16:18:12 par poulpiche »

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #17 le: 23/01/2011 - 19:00:29 »
Le guide des profondeurs nan?
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Pression/décompression
« Réponse #18 le: 23/01/2011 - 19:12:49 »
ouaip...

donc une scène possible amis si les engins ne sont pas très profond...

Je viens de la revoir... Joël avait fait très fort là avec la fille qui se fait arracher son  haut par un lanceur de poignet hybride.... ;D

Hors ligne Carmine

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 222
  • Force Polaris : 10
    • Mon site perso
Re : Pression/décompression
« Réponse #19 le: 23/01/2011 - 22:42:49 »
Ou alors avec un champ pressuriseur généticien, mais le changement de milieu doit être… brutal……

Hors ligne xXx Goss xXx

  • Modérateur / Moderator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 3135
  • Force Polaris : 38
Re : Pression/décompression
« Réponse #20 le: 23/01/2011 - 22:56:41 »
Oui, c'est bien dommage qu'on ait pas eu le droit a la suite de la bd, je trouvais le concept original d'avoir une histoire dans chaque supplements (comme pour la campagne) ca oblige à tous les prendre en plus ;).

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #21 le: 24/01/2011 - 12:15:46 »
donc une scène possible amis si les engins ne sont pas très profond...
j'ose demander... profond comment? parce que dans Polaris, 100m ce n'est pas très profond alors qu'aujourd'hui c'est déjà une première limite qui pose déjà certaines restrictions

autre cas similaire: les cavernes sous marines, si elle ne sont pas reliées à la surface, l'atmosphère doit être compactée à outrance ce qui est genant pour sortir "à l'air libre", si elles sont reliées à la surface, rien n'empeche l'eau de l'inonder

dites moi si je me trompe quelque part

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #22 le: 24/01/2011 - 13:26:02 »
autre cas similaire: les cavernes sous marines, si elle ne sont pas reliées à la surface, l'atmosphère doit être compactée à outrance ce qui est genant pour sortir "à l'air libre", si elles sont reliées à la surface, rien n'empeche l'eau de l'inonder

Effectivement.

Si ta caverne est connectée à l'air libre, elle est inondée et sinon, l'air est à la même pression que l'eau (sauf si c'est une caverne Généticienne bien sûre :-) ).

Et, oui, je sais, c'est galère de vivre sous l'eau.


Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #23 le: 24/01/2011 - 14:47:44 »
Et, oui, je sais, c'est galère de vivre sous l'eau.
en effet  :-D

bon heureusement qu'on a le Polaris pour justifier ce genre d'incohérence scientifiques  ;D

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #24 le: 24/01/2011 - 14:49:48 »
-100 mètres c'est la limite supérieure au dessus de laquelle vaut mieux pas construire de stations pour pas souffrir des effets de la surface c'est ça?
Déjà 10 atm de différence rien que pour ça...

C'est vrai qu'on perd un peu les repères à force de voir des stations à -1 600 mètres et quelque stations à  -15 000 mètres.

Effectivement.

Si ta caverne est connectée à l'air libre, elle est inondée et sinon, l'air est à la même pression que l'eau (sauf si c'est une caverne Généticienne bien sûre :-) ).

BTW ça veut dire que la moindre voie d'eau dans le réseau souterrain des foreurs, qui est relié à la surface, aura des conséquences absolument monstrueuses.
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne Nicolaris

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • *
  • Messages: 135
  • Force Polaris : 10
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #25 le: 24/01/2011 - 15:06:15 »
BTW ça veut dire que la moindre voie d'eau dans le réseau souterrain des foreurs, qui est relié à la surface, aura des conséquences absolument monstrueuses.

Oh, ça ne doit pas être trop difficile pour un foreur de reboucher un tunnel en quelques secondes en cas de souci, quand on voit leurs capacités !

Plus besoin de torpilles dans Polaris, on enlève la charge explosive, on y met un foreur avec masque et tuba et l'affaire est jouée  :-D

Pour revenir au sujet, toutes ces données à prendre en compte donne vraiment de quoi alimenter nos scénarios en événements plus ou moins dramatiques !
« Modifié: 24/01/2011 - 15:34:36 par Nicolaris »
Le capitaine d'un bâtiment de la Royale Navy s'adresse à Surcouf :
« Vous, Français, vous vous battez pour l'argent. Tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur ! »
Et Surcouf de répliquer :
« Chacun se bat pour ce qui lui manque. »

Robert Surcouf

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #26 le: 24/01/2011 - 16:08:32 »
Pour du huis-clôt effectivement c'est top. Suffit de trouver une raison valable pour que les PJs se retrouvent dans un habitat où l'air est à forte pression pour qu'ils se retrouvent bloqués.

S'il y a une entrée d'eau et peu (voire presque pas) de sortie d'air, la pression va augmenter d'elle même du fait de la réduction de volume jusqu'à atteindre un stade où la pression de l'air sera la même que celle de l'eau. Après les molécules de l'air vont se dissoudre petit à petit dans l'eau mais c'est un phénomène beaucoup plus lent, du coup tu peux avoir une grosse partie d'une station qui se retrouve inondée mais des bulles d'air à forte pression où le niveau de l'eau va arrêter de monter.

Selon la vitesse à laquelle le volume d'air va diminuer (et donc à laquelle l'eau va s'infiltrer) cette variation de pression pourrait être suffisamment progressive pour ne pas être létale.


Au pire ils peuvent embarquer dans un véhicule où ils auront là aussi ajusté la pression, mais dès qu'ils voudront se connecter à un espace à pression atmosphérique ils vont être coincés pendant des heures (quand c'est pas des jours), ou devoir prendre des gros risques en faisant défiler les paliers de manière plus rapide.

D'ailleurs on a les paliers pour les différents mélanges et fluides mais j'ai pas souvenir des paliers de l'air azoté (normal) à proprement parler dans le LdB (je sais juste que pour la remontée c'est très long). J'ai loupé une page?
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #27 le: 24/01/2011 - 16:29:02 »
D'ailleurs on a les paliers pour les différents mélanges et fluides mais j'ai pas souvenir des paliers de l'air azoté (normal) à proprement parler dans le LdB (je sais juste que pour la remontée c'est très long). J'ai loupé une page?
je crois pas en effet, il me semble d'ailleurs que l'azote devient très vite toxique quand on augmente la pression, du moins pour des profondeur de -2000m en moyenne et j'ose même pas imaginer ce qui peut rester d'un corps humain dans une atmosphère à 200 bars.

je me souviens d'un reportage sur Cousteau (il me semble) où pour faire une expérience, 2 plongeurs sont allés dans une bulle à -80m et devait déjà respirer un mélange d'hélium (avec voix de canard garanties)

donc des personnes coincés dans une parcelle de station avec une voie d'eau si elles ne sont pas noyées ont toutes les chances de ne pas y survivre. j'imagine que de toute manière les stations ont un système pour verrouiller leurs sections comme dans un navire, sinon elles sont perdues à la moindre fuite
« Modifié: 24/01/2011 - 16:31:56 par poulpiche »

Hors ligne H²O

  • Humain(e) en immersion / Human in immersion
  • Messages: 20
  • Force Polaris : 4
Re : Pression/décompression
« Réponse #28 le: 24/01/2011 - 17:45:36 »
Bonjour à tous,

J'interviens dans votre discussion parce que je souhaite confirmer ce que j'ai compris au niveau de la pression.

D'après le livre de règles, les stations jusqu'à 500m de profondeur ne sont pas pressurisées, et au-delà elles sont d'une pression interne équivalente à celle d'une station non-pressurisée à 500m de profondeur.

Donc, si je comprends bien :
- Les "piscines comme dans Abbys" ne sont possibles qu'à bord des stations non pressurisées, soit à moins de 500m de profondeur.
- La pression interne de toutes les stations sous-marines construite à plus de 500m de profondeur et de tous les engins sous-marins pressurisés est de 50 bars.
- Une station installée par exemple à une profondeur de 200m voit son atmosphère située à 20bar de pression, et dans ce cas, y entrer depuis un sous-marin "abyssal" nécessite le passage en caisson hyperbare.

Confirmez-vous cette interprétation ?


Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Pression/décompression
« Réponse #29 le: 24/01/2011 - 17:49:06 »
je crois pas mais je peut me tromper:

le problème de la pression est particulier. Comem l'a dit Valdae la presque totalité des stations sont maintenues à la pression atmosphérique car :

1 : ils peuvent se le permettre et ils ont la technologie pour
2: s'adapter à une pression différente à chaque fois qu'on change de profondeur n''est pas viable quand toute la société vit sous l''eau.

Par contre, puisque cela peut être un élément scénaristique très intéressant, on peut imaginer que certaines stations, assez rares, n'ont pas cette pression constante pour x raison : expériences, manque de moyen, problème de structure, etc...

Mais par défaut, toutes les stations, armures et véhicules ont la même pression.

je sais je me répète ^^

après de ce que j'en ai vu (je sais c'est wiki c'est pas toujours fiable) l'oxygène devient toxique à une pression partielle de 1.6 bars (donc 8 bars) donc à une profondeur de 70m et l'azote provoque une narcose au delà de 30m, d'où l'obligation d'utiliser des mélanges. même l'hélium provoque des trucs pas jolis à 10 ou 15 bars

étant donné les profondeurs (et la pression) qu'on peut rencontrer dans Polaris, la moindre différence de milieu peut être rapidement (pour ne pas dire instantanément) fatale
« Modifié: 24/01/2011 - 18:02:48 par poulpiche »

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Pression/décompression
« Réponse #30 le: 24/01/2011 - 17:54:18 »
tout est dit... donc par défaut, une station est à une atmosphère mais il peut y avoir des exceptions.

Hors ligne H²O

  • Humain(e) en immersion / Human in immersion
  • Messages: 20
  • Force Polaris : 4
Re : Pression/décompression
« Réponse #31 le: 24/01/2011 - 18:01:22 »
Merci pour cet éclaircissement qui m'évitera des complications scénaristiques futures...

En fait, le paragraphe qui m'a fait croire que la pression des stations abyssales est de 50 bars est celui-ci :

Citer
Stations de surface : de nombreuses stations situées à une profondeur inférieure à 500 mètres ne sont pas pressurisées. Leur structure est très légère car elles n’ont pas à résister à la pression mais juste aux courants et à d’éventuels séismes. On peut accéder à l’eau par des systèmes de piscines qui évitent d’avoir recours à des sas. Les habitants n’ont pas besoin de lourdes armures mais juste d’un équipement de plongée standard. Ces stations offrent plus d’espace et sont moins cloisonnées car moins vulnérables à la pression.
Stations abyssales : ces stations sont pressurisées (pression équivalente aux stations situées à 500 mètres).[unquote]


Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #32 le: 24/01/2011 - 18:02:17 »
BTW ça veut dire que la moindre voie d'eau dans le réseau souterrain des foreurs, qui est relié à la surface, aura des conséquences absolument monstrueuses.

Oui, mais cela ne vas pas se faire en deux secondes. Donc, les foreurs auront largement le temps de colmater la brèche.

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #33 le: 24/01/2011 - 18:06:04 »
Stations de surface : de nombreuses stations situées à une profondeur inférieure à 500 mètres ne sont pas pressurisées. Leur structure est très légère car elles n’ont pas à résister à la pression mais juste aux courants et à d’éventuels séismes. On peut accéder à l’eau par des systèmes de piscines qui évitent d’avoir recours à des sas. Les habitants n’ont pas besoin de lourdes armures mais juste d’un équipement de plongée standard. Ces stations offrent plus d’espace et sont moins cloisonnées car moins vulnérables à la pression.
Stations abyssales : ces stations sont pressurisées (pression équivalente aux stations situées à 500 mètres).
une coquille datant d'un autre âge je présume

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Pression/décompression
« Réponse #34 le: 24/01/2011 - 18:09:38 »
ça reste cependant envisageable. Il y a peu de stations à cette profondeur et rien n'interdit le fait qu'elles soient à la pression ambiante pour une raison x ou y

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #35 le: 24/01/2011 - 18:19:23 »
ça reste cependant envisageable. Il y a peu de stations à cette profondeur et rien n'interdit le fait qu'elles soient à la pression ambiante pour une raison x ou y
50 bars ça me parait beaucoup. enfin c'est toujours difficile d'imaginer les conditions de vie, les proportions étant si éloignées de notre vie quotidienne

ça supposerait une station remplie de mélange plutôt que d'air classique non?

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #36 le: 24/01/2011 - 19:05:29 »
Accessoirement, si une station est reliée au réseau souterrain ou à la surface, à moins d'avoir construit des sas dans toutes les galeries elle sera forcément pressurisée.

Keryss a beau être à 4 kilomètres de profondeur, les villes parois qui entourent le dôme ont plusieurs cheminées d'accès à la surface... De toutes façons une ville aussi cosmopolite c'était impensable qu'elle ne soit pas pressurisée... Sinon tous les visiteurs devraient s'y balader en armures hybrides pressurisées.
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #37 le: 24/01/2011 - 20:46:49 »
50 bars ça me parait beaucoup. enfin c'est toujours difficile d'imaginer les conditions de vie, les proportions étant si éloignées de notre vie quotidienne

ça supposerait une station remplie de mélange plutôt que d'air classique non?

Pour info, dans la années 90, la Comex a fait pas mal d'essai de travaux en "saturation diving", et un de ses plongeurs a travaillé à une profondeur de 701 m. Donc, même aujourd'hui c'est faisable. C'était évidemment sous un mélange gazeux (de l'hydrox il me semble) et non de l'air qui aurait tué le pauvre plongeur sans coup férir.

Hors ligne Jenlain

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 178
  • Force Polaris : 11
Re : Pression/décompression
« Réponse #38 le: 29/01/2011 - 17:24:20 »
Non justement ce qui ressort de l'expérience de la COMEX est que c'est possible mais pas faisable. Le corps humain n'est pas capable de résister au stress d'une telle pression. Et il est douteux qu'il le soit un jour même si on améliore le mélange à respirer.

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #39 le: 29/01/2011 - 18:18:16 »
Non justement ce qui ressort de l'expérience de la COMEX est que c'est possible mais pas faisable. Le corps humain n'est pas capable de résister au stress d'une telle pression. Et il est douteux qu'il le soit un jour même si on améliore le mélange à respirer.

Pas tout à fait d'accord sur l'aspect stress.
Quand les premiers trains sont apparus, les gens ont crus qu'ils allaient mourir de peur et que les femmes allaient acoucher.
Puis les humains se sont adaptés. Donc, même si c'est stressant maintenant, on pourrait tres bien s'y habituer plus tard.
Cela étant dit, on s'est rendu compte que vivre sous haute pression causait chez certains sujets une nécrose des os, ce qui bien sûr réduit beaucoup l'intérêt de la chose.
On peut aussi imaginer que cette maladie sera éradiquée dans le futur (par les Généticiens par exemple).
Mais il en demeure pas moins que le saturation diving n'a vraiment de sens que si tout le monde vit à la même pression. Sinon, il faut passer son temps à compresser et à décompresser, et cela devient cauchemardesque à gérer (et clairement, une bonne partie de la population ne pourrait le supporter).


Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #40 le: 29/01/2011 - 19:20:14 »
C'était peut-être pas ce sens du terme Stress dont il était question... hehe

Plutôt la définition anglaise du mot nan?
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #41 le: 29/01/2011 - 19:33:12 »
C'était peut-être pas ce sens du terme Stress dont il était question... hehe

Plutôt la définition anglaise du mot nan?

un "stress" physiologique, plutôt que psychologique peut être? j'ai eu la même réaction
« Modifié: 29/01/2011 - 19:48:44 par poulpiche »

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #42 le: 29/01/2011 - 21:02:57 »
un "stress" physiologique, plutôt que psychologique peut être? j'ai eu la même réaction

Cela ne change rien.
Qu'il soit physiologique, psychologique, psychokinetique, etc. on peut imaginer que les Généticiens auront trouvé une solution.
D'ailleurs, pendant que j'y pense, peut-être même qu'ils ont résolu le problème des paliers.... Ah, mince ... Je rêve là ! :-)
« Modifié: 30/01/2011 - 09:09:31 par iron »

Hors ligne Jenlain

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 178
  • Force Polaris : 11
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #43 le: 30/01/2011 - 19:32:40 »
C'était peut-être pas ce sens du terme Stress dont il était question... hehe

Plutôt la définition anglaise du mot nan?

Toutafé. C'est le corps qui ne supporte pas le stress et non le mental. Surtout que les plongeurs de la COMEX sont souvent recrutés parmi d'anciens plongeurs de la Royale qui sont sélectionnés principalement sur leur mental.

Citer
Qu'il soit physiologique, psychologique, psychokinetique, etc. on peut imaginer que les Généticiens auront trouvé une solution.
D'ailleurs, pendant que j'y pense, peut-être même qu'ils ont résolu le problème des paliers.... Ah, mince ... Je rêve là ! :-)

Ouais tu rêves !  ;D
Mais je suis d'accord pour un JdR comme Polaris on peut imaginer que les Généticiens ont modifiés les humains pour qu'ils supportent mieux les hautes pressions et surtout puissent décompresser bcp plus rapidement; autrement la vie dans des habitats sous-marin à grande profondeur serait impossible. Ce n'est pas pire que le voyage super-luminique dans le Space Opera comme entorse à notre réalité.

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #44 le: 30/01/2011 - 19:48:50 »
Bah après tout les Généticiens sont bien arrivés à faire des matériaux plus résistants qu'ils ne devraient l'être normalement au mépris de la science moderne, s'ils arrivent à faire ça avec des alliages quelqu'un se faisant appeler Généticien devrait arriver à le faire avec des tissus biologiques :P

Je le disais depuis le début, dans Polaris on joue pas des humaaaaaaiiiiins!  pfff
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Re : Pression/décompression
« Réponse #45 le: 30/01/2011 - 21:19:05 »
Je le disais depuis le début, dans Polaris on joue pas des humaaaaaaiiiiins!  pfff

tu crois pas si bien dire, selon la fin du cycle de "Domination" c'est exactement ça
du moins à la première sortie, il me semble que Cyrull avait modifié la fin où justement tout pleins de révélations (et de questions qui en découlent) sont faites par Conscience qui est aussi une sale menteuse, tout le monde le sais  pfff

Hors ligne Carmine

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 222
  • Force Polaris : 10
    • Mon site perso
Re : Pression/décompression
« Réponse #46 le: 30/01/2011 - 21:25:14 »
A partir du moment où les mutants de la surface n'ont “pas plus” de mal (physiologique) à aller dans les grands fonds que les humains, on ne peut que supposer que tout le monde est humain…

Hors ligne poulpiche

  • Haut(e) diplomate
  • Messages: 1055
  • Force Polaris : 34
Re : Pression/décompression
« Réponse #47 le: 30/01/2011 - 21:56:31 »
en même temps si toutes les stations ont une atmosphère à 1 bar avoisinant celle de la surface (du moins de ce qu'elle peut être de nos jours) et pas du mélange non-stop, ça réduit fortement la possibilité d'un "stress"  ;D
« Modifié: 31/01/2011 - 00:03:14 par poulpiche »

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
Re : Pression/décompression
« Réponse #48 le: 30/01/2011 - 23:32:39 »
Tout à fait, en fait il n'y a que les hybrides qui soient réellement exposés à ces variations de pression et tout le reste du monde vit en habitat/véhicule/combinaison pressurisé(e), vu les complications dues à la nage libre je doute que beaucoup de monde se serve des mélanges ou des F.O.E.s.

A moins que se servir d'un fluide pour passer sa pression interne à l'équivalent de la pression par 3000 mètres de fond permette à ta combinaison de résister à une pression extérieure supérieure de 300 atm à la normale.
Auquel cas on pourrait voir un intérêt, notamment dans les missions d'infiltration à grande profondeur où une armure moins volumineuse et plus difficile à détecter pourrait être un plus indénialbe.
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!

Hors ligne Tosheros

  • Demeter
  • Messages: 3468
  • Force Polaris : 144
  • Anguille sous roche, concept relatif...
My 2 cents
« Réponse #49 le: 14/08/2015 - 18:40:58 »
Ploum ploum ploum, en checkant ma boite mail pro, je reçois des images d'un accident de décompression moins typique que l'embolie gazeuse qui va se loger dans les poumons/les cerveau qu'on connaît bien ici.

Monsieur est pourtant remonté à une vitesse rapide de sa petite plongée sous-marine, mais quand il est revenu à la surface il avait de gros troubles de mémoire et s'est vite mis à ne plus réagir aux stimuli. Et soudain on voit ça apparaitre sur son cou.


Non, ça n'est pas une méchante griffure de méduse, c'est du sang qui s'accumule dans ses veines. Les bulles d'air se sont accumulées en bas du cou, ralentissant le retour du sang depuis le haut de la tête et induisant petit à petit une diminution de l'apport artériel par augmentation des résistances.

D'un point de vue médical, même chez un patient pro de la plongée et chez qui les paliers de décompression ont été correctement respectés, la première chose à laquelle on doit penser c'est toujours un accident de décompression. Même si c'est rouge et que ça gratte.
Gogo caisson hyperbare pour monsieur.  >)


Ah, j'ai appris que la grosse maladie après une piqure de méduse, ça porte le doux et mélodieux nom de syndrôme d'Irukandji, du nom des méduses qui causaient ces états stuporeux quand on a commencé à rapporter le phénomène. Des toutes petites bêtes dont l’empoisonnement ne montrera des signes que 30 minutes après le contact. OK
-Jamais bien compris pourquoi, mais je peux pas m'empêcher de trouver les méduses fascinantes...
-Peut-être parce qu'elles te rappellent que tu as toi aussi un corps tout mou et flasque à force de trainer sur le net !



It's the end of the world as we know it, and I feel fine!