Langue :
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le site officiel POLARIS.
Important : une section est dédiée sur le forum pour les règles officielles et leurs corrections.
Welcome on official website POLARIS.
For english people : Dedicated section Polaris for english readers.

Auteur Sujet: Questions d'iverses  (Lu 1140 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Taratata

  • Humain(e) en immersion / Human in immersion
  • Messages: 9
  • Force Polaris : 1
Questions d'iverses
« le: 13/09/2016 - 14:31:11 »
Après maintes hésitations liés au système de jeu, je me lance dans l'univers de Polaris.
J'ai cependant quelques questions relatives à des points spécifiques.

- En cas d'attaque au corps à corps sur un personnage armé d'une arme à feu, quelle compétence utilise le défenseur ? quels sont les bonus/malus dont dispose le tireur pour attaquer un personnage avec qui il est au corps à corps ? Qu'entends t-on par bout portant ?

- A quoi sert le malus général aux tests de choc pour les blessures étant donné que chaque degré/localisation indique un malus propre ?

- Comment gérer les blessures des PNJ et créatures ? Tableau simple d'une case par localisation ? Une seule localisation avec une case par degré ? Est-il nécessaire d'utiliser la règle du Choc (les profils de créatures n'incluant souvent pas les seuils d'étourdissement/inconscience) ?

- Un point de règle me pose problème, dans les déclarations d'intention, il est dit qu'un personnage peut annoncer une préparation et laisser la parole à la personne suivante, alors qu'une préparation devrait le retarder dans initiative et donc il conserverait à juste titre la parole au titre de la déclaration d'intention. Ne serait-ce pas plutôt une précipitation d'action ?

Merci pour votre aide !

Hors ligne Alrik

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 167
  • Force Polaris : 9
Re : Questions d'iverses
« Réponse #1 le: 13/09/2016 - 15:18:51 »
Pour se défendre il utilise la compétence "Combat à mains nue" (s'il ne fait qu'esquive) ou "Combat armé" (s'il essaye de parer) suivant que tu juges sont arme sa feu plus ou moins utilisable pour se défendre : On peut arrivé à parer des coups avec un fusil (même si ça risque de l'abimé) mais pas avec un pistolet par exemple.

Un personnage a bout portant a un bonus de +5 et la portée "Bout partant" c'est de 0m à la première porte donnée dans les carac de l'arme, ex :
si l'arme a un profil 10/50/100/200(300) la portée a bout portant sera de 0 à 9m (c'est expliquer dans le chapitre règle à la fin du Guide Technique)

Chaque type de blessure donne un malus général pour tous les tests, le malus pour le test du choc n'est valable que pour le test de choc.

Pour les pnj mineur une seule localisation, pour les pnj majeur comme les persos. Pour les créatures tu peux faire pareil. Tu utilise la règle de choc si tu veux (elle est optionnelle) si tu n'as pas les seuls d'étourdissement et d’inconscience tu peux les recalculer facilement :
• Seuil d’Étourdissement : (FOR+CON+VOL)/3
• Seuil d’Inconscience : valeur du seuil d’Étourdissement+10

Pour l'initiative je ne saurais pas te dire je ne l'utilise pas comme ça.

Hors ligne Cyrull

  • Créateur / Creator
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2236
  • Force Polaris : 360
  • Maître du monde
Re : Questions d'iverses
« Réponse #2 le: 14/09/2016 - 08:21:42 »
Citer
En cas d'attaque au corps à corps sur un personnage armé d'une arme à feu, quelle compétence utilise le défenseur ? quels sont les bonus/malus dont dispose le tireur pour attaquer un personnage avec qui il est au corps à corps ? Qu'entends t-on par bout portant ?
Au corps à corps, je vais étendre les compétences utilisables pour que les joueurs aient plus de choix. Il me paraît logique de pouvoir utiliser (en défense) des compétences comme Acrobatie, Manœuvres sous-marines (sous l'eau), Manœuvres d'armure, etc. le truc c’est d’avoir recours à la compétence qui semble la plus logique en fonction de la situation.

Citer
Un point de règle me pose problème, dans les déclarations d'intention, il est dit qu'un personnage peut annoncer une préparation et laisser la parole à la personne suivante, alors qu'une préparation devrait le retarder dans initiative et donc il conserverait à juste titre la parole au titre de la déclaration d'intention. Ne serait-ce pas plutôt une précipitation d'action ?
quand il annonce une préparation, il perd des points d'initiative mais il annonce la raison pour laquelle il se prépare... par exemple préparer une arme qui demande un certain temps d'installation.

Hors ligne Chninkel

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 111
  • Force Polaris : 5
Re : Questions d'iverses
« Réponse #3 le: 17/05/2020 - 23:45:31 »
Je ré-ouvre ce sujet pour une question qui me turlupine : à bout portant un tireur a un bonus de +5, ok.
Mais est-ce qu'on considère qu'un tireur qui se retrouve en combat corps à corps à toujours ce bonus ?
J'ai l'impression que :
- soit le tireur a l'avantage de la réaction, il peut donc tirer avec ce bonus, mais s'il n'handicape pas suffisamment l'adversaire il va se retrouver dans une position désavantageuse en corps à corps
- soit il n'a pas l'avantage de la réaction, et j'ai du mal à imaginer quelqu'un qui attend de prendre un coup de dague moléculaire sans engager une défense, donc une action de corps à corps. Ce qu'il veut dire qu'il doit automatiquement faire deux actions (ça doit être possible en envisageant des techniques "arts martiaux" - cf appellation du ldb).

J'ai eu le cas ce w-e, et je dois dire que je n'y avais pas réfléchi, j'ai géré ça rapidement, mais pas de manière satisfaisante à mon goût : j'ai laissé le bonus +5 et juste mis un malus de -3 au tirà  cause du c. a c., et laisser une défense derrière puisque l'adversaire n'a pas été tué directement. Mais cela m'a semblé très avantageux pour le tireur après réflexion.

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 887
  • Force Polaris : 128
Re : Questions d'iverses
« Réponse #4 le: 23/05/2020 - 07:41:39 »
Je ré-ouvre ce sujet pour une question qui me turlupine : à bout portant un tireur a un bonus de +5, ok.
Mais est-ce qu'on considère qu'un tireur qui se retrouve en combat corps à corps à toujours ce bonus ?
J'ai l'impression que :
- soit le tireur a l'avantage de la réaction, il peut donc tirer avec ce bonus, mais s'il n'handicape pas suffisamment l'adversaire il va se retrouver dans une position désavantageuse en corps à corps
- soit il n'a pas l'avantage de la réaction, et j'ai du mal à imaginer quelqu'un qui attend de prendre un coup de dague moléculaire sans engager une défense, donc une action de corps à corps. Ce qu'il veut dire qu'il doit automatiquement faire deux actions (ça doit être possible en envisageant des techniques "arts martiaux" - cf appellation du ldb).

J'ai eu le cas ce w-e, et je dois dire que je n'y avais pas réfléchi, j'ai géré ça rapidement, mais pas de manière satisfaisante à mon goût : j'ai laissé le bonus +5 et juste mis un malus de -3 au tirà  cause du c. a c., et laisser une défense derrière puisque l'adversaire n'a pas été tué directement. Mais cela m'a semblé très avantageux pour le tireur après réflexion.

Personnellement, je laisserais le +5, mais je mettrais -5 en défense. et je ne donnerais ce bonus que le premier tour de combat tant qu'il est au corps à corps.
Où si le joueur insiste à vouloir continuer à tirer à "bout portant", il serait à -5 en défense et l'attaquant aurait aussi un bonus d'attaque, +2 ou +3 par exemple.