Langue :
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le site officiel POLARIS.
Important : une section est dédiée sur le forum pour les règles officielles et leurs corrections.
Welcome on official website POLARIS.
For english people : Dedicated section Polaris for english readers.

Auteur Sujet: Dystop_IA  (Lu 2296 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne rodi

  • Rédacteurs / Writers
  • Haut(e) diplomate
  • *
  • Messages: 1381
  • Force Polaris : 176
    • rubrique Polaris du SDEN
Dystop_IA
« le: 24/12/2014 - 12:08:51 »
Salut à tous

Je suis à la recherche d'illustrateurs pour un jeu de rôle que je suis en train d'écrire. Il s'agit d'une dystopie. pour plus d'informations, contactez moi par MP.

Merci et joyeux NOel :D
Membre de la Team Polaris de la rubrique Polaris du SDEN : Utopia 2.0 is watching you !

Le SDEN recrute ! Intégrez l'équipe de rédaction

Hors ligne Alacabone

  • Rédacteurs / Writers
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2101
  • Force Polaris : 125
Re : Dystop_IA
« Réponse #1 le: 25/12/2014 - 01:38:33 »
Je ne peux pas t'aider
Bonne chance
welcome to underworld dreams

Hors ligne rodi

  • Rédacteurs / Writers
  • Haut(e) diplomate
  • *
  • Messages: 1381
  • Force Polaris : 176
    • rubrique Polaris du SDEN
Re : Dystop_IA
« Réponse #2 le: 27/12/2014 - 20:05:44 »
Merci Alacabone

Voilà le pitch, ca donnera peut etre plus d'idées.

 Pitch Dystop_I.A.
 
Les mayas avaient presque raison. Le 21 décembre 2012, le monde prit en quelque sorte fin. Enfin, notre monde prit fin… Cette nuit là se réunirent effet dans le luxe d’un appartement de Manhattan les principaux responsables des plus grandes agences de notation américaines. Lassés de cette crise économique et de la lâcheté et de l’incapacité des états qu’ils évaluaient à prendre drastiquement les choses en main, ils décidèrent de prendre le contrôle économique de la planète et de s’enrichir eux et les Etats-Unis. Pour cela, les meilleurs traders et les informaticiens les plus talentueux furent réunis en secret. Leur mission, en échange d’un paquet de millions de dollars, était de créer un programme informatique complexe, qualifiée d’IA, capable de gérer l’économie de la planète au profit des grandes entreprises américaines. En quelques mois, l’horreur était en marche. Maïa, en hommage aux pessimistes amérindiens, voyaient le jour dans les serveurs de la Bourse de Wall Street. Comme un poisson dans l’eau, elle y disposait de tous les flux d’informations nécessaires à l’élaboration de  ses stratégies d’impérialisme économique des Etats-Unis.
Très vite, les premiers résultats furent positifs. Les entreprises américaines et les grands patrons profitèrent de bénéfices colossaux jusqu’ici impossibles et le pays sortit peu à peu de la crise. En parallèle, le reste du monde commença à s’appauvrir… Soucieux d’accroître leur contrôle mondial, les conspirateurs décidèrent d’ajouter à Maïa la possibilité d’effectuer des choix politiques, toujours dans le but d’un enrichissement permanent de ses créateurs… Ses premières propositions sont d’abord jugées immorales mais la fin du monde était bien marche. Il fut conclu qu’afin de ne pas entraver l’écrasante machine économique qu’était devenue les Etats-Unis et son allié canadien, il était nécessaire que le gouvernement et l’IA s’unissent pour mettre en place un nouveau monde. En vue des élections de 2024, un contrat fut passé entre les conspirateurs et le candidat républicain et une campagne « Suivons Maïa » fut mise en place. Pour cela, son existence fut révélée à tous et les bons résultats économiques du pays lui furent, à juste titre, attribués. Il n’en fallut pas plus au peuple américain, désireux de retrouver sa suprématie passée, et l’irréparable fut commis. Maïa et son colistier furent élus à plus de 60%. La population l’ignorait mais le deal était simple… Les fonds des agences de notation seraient utilisés dans une campagne encore jamais vues, mais une fois l’élection faite, ce seraient bien les conspirateurs et l’IA qui dirigeraient et il en fut ainsi. Une des premières décisions du président fantoche fut de conclure un accord économico politique avec le Canada et de faire des deux états américains du Nord une même structure étatique. Pour le reste, Maïa resta encore très discrète
En  2026, la nouvelle organisation des Etats d’Amérique du Nord vit le jour et elle se mit à prospérer comme jamais au détriment des autres grandes parties du monde et pour le plus grand bonheur de ses habitants.  En 2028, la victoire fut de nouveau aisée et le pragmatisme et les routines froides de la machine, jointe au peu de scrupules de ses créateurs fit le reste…  L’Union européenne s’écroula sous ses propres contradictions, la Chine devint une décharge géante, trompée par des contrats montés par des avocats peu scrupuleux eux-mêmes manipulés par Maïa, l’Amérique du Sud se noya dans des guerres civiles d’un autre âge, l’Australie coupa tout lien avec le reste du Monde, tandis que l’Afrique, mère de toutes les détresses fut abandonnée de tous… Une société parfaite fut mise en place par Maïa et les conspirateurs. Ainsi, les habitants de l’organisation des Etats d’Amérique du Nord abandonnèrent toutes leurs libertés au profit d’un bien être apporté par les mesures de ce que certains appelés déjà la déesse matricielle. Cette dernière était en effet parvenue à enrichir considérablement la structure étatique dont elle avait la cure permettant à la population de vivre un âge d’or social jamais connu auparavant… Et les années passèrent…
 
Nous sommes désormais en 2072. Les premiers conspirateurs ne sont plus, remplacés par de nouveaux, cooptés par leurs soins. Maïa prend désormais toutes les décisions régissant  le pays et donc le monde par le biais de ses créateurs et le gouvernement n’est plus qu’une réminiscence de la république d’autrefois. Deux pays d’Europe de l’Ouest jugés viables, la France et le Royaume-Uni, ont été intégrés aux Etats d’Amérique du Nord donnant naissance à l’ AENAE (Association Nord Américaine et Européenne) et la société paradisiaque offerte par Maïa aux hommes y a été mise en place.
Lénifiées, les populations ne se rappellent même plus qui les dirigent et les conséquences subies par les autres parties du monde. Seule la Russie, tolérée par Maïa, résiste et une guerre froide perdue d’avance oppose les deux structures. L’Amérique du Sud  est victime de guerres civiles interminables, l’ASEAN n’existe plus (le Japon a été ravagé par un tsunami géant alors que la Chine se meure de la pollution qu’elle génère et provoquée par tous les déchets qu’elle accueille, l’Union européenne est retournée au néant et chaque état doit de nouveau faire face aux affres de la crise économique perpétuée par Maïa et l’Afrique délaissée par tous accueille ceux qui n’ont plus leur place ailleurs (religieux fanatiques, altermondialistes…)
Dans ce monde parfait, les personnages ont trouvé leur place. Leurs vies de famille et professionnelle sont sans nuage, car il ne peut en être autrement. La société offerte par Maïa a en effet permis à la France de sortir d’un marasme économique vieux de plus d’un demi siècle. Bien que certains résistent encore, ce n’est pas leur cas. Cependant, une vague de suicide sans précédent frappe l’ AENAE . La cause en est encore inconnue, mais un ami commun aux personnages en est victime. Le jour de son enterrement le 21 décembre 2072, leur vie va commencer à basculer et ils vont peu à peu comprendre que sous le vernis social de Maïa se cachent les pires horreurs… A un point inconcevable… Jusqu’à la guerre…
 
Membre de la Team Polaris de la rubrique Polaris du SDEN : Utopia 2.0 is watching you !

Le SDEN recrute ! Intégrez l'équipe de rédaction

Hors ligne Alacabone

  • Rédacteurs / Writers
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2101
  • Force Polaris : 125
Re : Dystop_IA
« Réponse #3 le: 28/12/2014 - 01:30:52 »
Outch
Ça a l'air super sympa
C'est vraiment plaisant a lire et une suite possible
Tu t'investir toujours dans des projets cool et tu vas jusqu'au bout, alors je suis très confiant pour cette entreprise.
Les illustrateurs c'est le nerf d la guerre
welcome to underworld dreams

Hors ligne rodi

  • Rédacteurs / Writers
  • Haut(e) diplomate
  • *
  • Messages: 1381
  • Force Polaris : 176
    • rubrique Polaris du SDEN
Re : Dystop_IA
« Réponse #4 le: 28/12/2014 - 12:25:04 »
merci

On a plusieurs pistes d'illustrateurs dont Karl B qui bosse avec moi pour Di6dent mais c'est pas trois illustrations dont a besoin mais une bonne cinquantaine, voir plus...
Membre de la Team Polaris de la rubrique Polaris du SDEN : Utopia 2.0 is watching you !

Le SDEN recrute ! Intégrez l'équipe de rédaction

Hors ligne rodi

  • Rédacteurs / Writers
  • Haut(e) diplomate
  • *
  • Messages: 1381
  • Force Polaris : 176
    • rubrique Polaris du SDEN
Re : Dystop_IA
« Réponse #5 le: 20/02/2015 - 17:56:46 »
Pour info, on a trouvé un illustrateur et il ne reste plus beaucoup de boulot d'écriture. Peut être des nouvelles pour juin  :)

Je pense que je viendrais déposer un lien ici vers le jeu  :)
Membre de la Team Polaris de la rubrique Polaris du SDEN : Utopia 2.0 is watching you !

Le SDEN recrute ! Intégrez l'équipe de rédaction

Hors ligne rodi

  • Rédacteurs / Writers
  • Haut(e) diplomate
  • *
  • Messages: 1381
  • Force Polaris : 176
    • rubrique Polaris du SDEN
Re : Dystop_IA
« Réponse #6 le: 17/04/2015 - 21:28:29 »
Pour info, même si c'est pas vraiment en lien avec Polaris :), j'ai fini le jeu et mon pote a quasiment fini les règles et la technologie :) La partie test est pour mai. Ca se conclue tout ça  :)
Membre de la Team Polaris de la rubrique Polaris du SDEN : Utopia 2.0 is watching you !

Le SDEN recrute ! Intégrez l'équipe de rédaction

Hors ligne Alacabone

  • Rédacteurs / Writers
  • Demeter
  • *
  • Messages: 2101
  • Force Polaris : 125
Re : Dystop_IA
« Réponse #7 le: 17/04/2015 - 22:44:21 »
L'avantage avec rodi c'est la finalisation des projets.
welcome to underworld dreams