Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le site officiel POLARIS.

Important : une section est dédiée sur le forum pour les règles officielles et leurs corrections.

Auteur Sujet: choisir un moteur pour un navire  (Lu 230 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne jp

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • *
  • Messages: 481
  • Force Polaris : 59
choisir un moteur pour un navire
« le: 26/07/2017 - 15:35:59 »
Salut à tous,
je souhaiterai savoir comment choisir un groupe propulseur en fonction du navire.
j'ai bien explorer le LDB et GT mais je ne comprends pas le fonctionnement des GP et comment les associer à un navire.
tonnage, vitesse...

via un exemple pourriez-vous m'éclairer ?


Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 849
  • Force Polaris : 127
Re : choisir un moteur pour un navire
« Réponse #1 le: 26/07/2017 - 20:50:01 »
Salut à tous,
je souhaiterai savoir comment choisir un groupe propulseur en fonction du navire.
j'ai bien explorer le LDB et GT mais je ne comprends pas le fonctionnement des GP et comment les associer à un navire.
tonnage, vitesse...

via un exemple pourriez-vous m'éclairer ?

La formule qui me permet de calculer la taille du GP depend de la vitesse du navire, de son poids (déplacement),
de sa longueur, de sa surface et du type de propulsion ! La surface elle-même dépend du type de navire est est
encore moins trivial à calculer (cela s'est terminé avec des intégrales !) Bref, c'est impossible de savoir actuellement.

On peut néanmoins arriver à s'en sortir si tu ne veux modifier que la vitesse d'un engin existant (il y a aussi une
vitesse limite que l'engin ne peux dépasser, mais si ton augmentation de vitesse est raisonnable, on doit pouvoir
l'ignorer). Ainsi, augmenter la vitesse de 20% nécessite un GP d'une catégorie supérieur (donc par exemple, si
ton GP était un GP-B1, il te faut un GP-B2) et augmenter la vitesse de 50% nécessite un GP de deux catégories
supérieures (par exemple GP-C1 devient GP-C3).

L'inverse est aussi vrai: baisser la vitesse de 20% nécessite un GP d'une catégorie inférieure, etc.

Hors ligne jp

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • *
  • Messages: 481
  • Force Polaris : 59
Re : choisir un moteur pour un navire
« Réponse #2 le: 27/07/2017 - 08:07:12 »
Je te remercie IRON !!

Hors ligne Alrik

  • Hybride parfait(e) / Geno-Hybrid
  • Messages: 142
  • Force Polaris : 7
Re : Re : choisir un moteur pour un navire
« Réponse #3 le: 28/07/2017 - 09:58:56 »
Je te remercie IRON !!

Va jeter un coup d’œil à ces deux posts :
http://www.polaris-site.com/forum/index.php?topic=3947.msg71422#msg71422
http://www.polaris-site.com/forum/index.php?topic=4003.msg71979#msg71979

Iron y avait donné quelques infos qui pourraient être utile.

Hors ligne jp

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • *
  • Messages: 481
  • Force Polaris : 59
Re : choisir un moteur pour un navire
« Réponse #4 le: 28/07/2017 - 11:09:52 »
yes merci !!
dernière question :)

comment connaitre le GP MEGAR d'un Néolith par exemple ?
GP D? E? E1? la lettre et le chiffre sont rapport à quoi?


Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 849
  • Force Polaris : 127
Re : choisir un moteur pour un navire
« Réponse #5 le: 28/07/2017 - 20:50:36 »
yes merci !!
dernière question :)

comment connaitre le GP MEGAR d'un Néolith par exemple ?
GP D? E? E1? la lettre et le chiffre sont rapport à quoi?


Tout est dans le Guide technique... Si tu ne l'as pas, c'est une grave omission :-)
Il est même expliqué à quoi correspondent ces codes. Pour faire simple ce sont des puissances (kW)
ou des énergie (kWh). Chaque incrément d'une lettre multiplie par 10 la puissance/l'énergie.
Dans le GT il y a aussi une table qui donne quel poids de "fuel" tu dois embarquer pour un GP donné
et pour un jour d'autonomie (page 145).

le Néolith a un GP-E3, par conséquent il consomme 26 tonnes de fuel par 24h de déplacement à pleine
puissance (coût : 31 300 sols). Sa vitesse maximale est de 30,5 noeuds. Comme il a une autonomie de
4 jours, cela signifie que sa "soute à mazout" peut contenir 104 t de fuel.

Si tu décides d'avoir un Néolith qui ne se déplace qu'à 24,4 noeuds (-20 %), alors tu n'as plus besoin que
d'un GP-E2 et celui-ci consomme 15 t et 17 600 sols par 24 h. Donc, si tu gardes la même taille pour ta
soute, tu as maintenant une autonomie de 104/15 jours, soit pratiquement 7 jours. Et 7 jours à 24,4 noeuds
cela fait une distance maximale que le vaisseau peut parcourir sans ravitailler de 4 099 milles nautiques (à
comparer aux 2 928 noeuds à 30,5 noeuds).

Accessoirement, qui peut le plus peut le moins. Avec un Néolith actuel, si tu limites ta vitesse à 24,4 noeuds sans
rien changer d'autre, ta consommation est équivalente à un GP-E2 et donc tu peux parcourir 4000+ milles.

Mais mettre un GP plus petit te permet de gagner de la place et du poids. Un MEGAR GP-E3 NT III pèse
environ 76 t tandis qu'un GP-E2 43 t, soit un delta de 33 t. Donc sans toucher au fret et aux nombre de
passagers actuels, tu peux avoir deux jours d'autonomie supplémentaires (9 jours), soit 5 270 milles.

Evidemment, il faut avoir 18,5 millions de sols en poche ! (ou l'obtenir à la suite d'une mission réussie,
ou le trouver sur une épave, etc.)

Hors ligne jp

  • Rédacteurs / Writers
  • Hybride naturel(le) / Natural Hybrid
  • *
  • Messages: 481
  • Force Polaris : 59
Re : choisir un moteur pour un navire
« Réponse #6 le: 31/07/2017 - 09:07:42 »
OHHH La buse... Catégorie GP...évidemment !