Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le site officiel POLARIS.

Important : une section est dédiée sur le forum pour les règles officielles et leurs corrections.

Auteur Sujet: Attaque IEM  (Lu 605 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Thesshad

  • Humain(e) en immersion / Human in immersion
  • Messages: 28
  • Force Polaris : 5
Attaque IEM
« le: 09/02/2018 - 11:49:44 »
Hello à tous. 


Dans ma prochaine partie de Polaris j'ai envie de faire confronter à mes joueurs un drone. Et donc les motiver à acheter des munitions IEM.


J'ai un peu peur du résultat. J'ai l'impression que le simple drone-sabre semble invincible.


Le drone-sabre a les caractéristiques suivantes :
Blindage 7
Résistance aux dommages : -4
Modificateur d'ITG : +8
Blindage IEM 10
Et évaluons un appareil de qualité moyenne avec une ITG à 12.


Imaginons que le PJ attaque avec un pistolet moyen  (2D10+4) Et qu'avec une attaque réussie, il inflige 20 dégâts  (attaque honorable)
Si l'arme est équipée de balle IEM,  les dégâts sont divisé par 2  (donc 10 dégâts) et oblige un test de panne avec un malus de -1


Avec le blindage à 7 et la résistance aux dommages à -4, le drone-sabre n'a pas la moindre égratignure.
Et pour l'effet du blindage IEM,  je fais un test de panne à 12 + bonus de 10 pour le blindage IEM - 1 malus du à la puissance de l'arme. Donc ça fait un test de panne à 21. Pour que ça tombe en panne ya que le 20 naturel.


On est d'accord pour dire que cette attaque est parfaitement inoffensive ? ?


Ou ai-je raté qqch ?

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 856
  • Force Polaris : 127
Re : Attaque IEM
« Réponse #1 le: 10/02/2018 - 08:19:12 »
Hello à tous. 


Dans ma prochaine partie de Polaris j'ai envie de faire confronter à mes joueurs un drone. Et donc les motiver à acheter des munitions IEM.


J'ai un peu peur du résultat. J'ai l'impression que le simple drone-sabre semble invincible.


Le drone-sabre a les caractéristiques suivantes :
Blindage 7
Résistance aux dommages : -4
Modificateur d'ITG : +8
Blindage IEM 10
Et évaluons un appareil de qualité moyenne avec une ITG à 12.


Imaginons que le PJ attaque avec un pistolet moyen  (2D10+4) Et qu'avec une attaque réussie, il inflige 20 dégâts  (attaque honorable)
Si l'arme est équipée de balle IEM,  les dégâts sont divisé par 2  (donc 10 dégâts) et oblige un test de panne avec un malus de -1


Avec le blindage à 7 et la résistance aux dommages à -4, le drone-sabre n'a pas la moindre égratignure.
Et pour l'effet du blindage IEM,  je fais un test de panne à 12 + bonus de 10 pour le blindage IEM - 1 malus du à la puissance de l'arme. Donc ça fait un test de panne à 21. Pour que ça tombe en panne ya que le 20 naturel.


On est d'accord pour dire que cette attaque est parfaitement inoffensive ? ?


Ou ai-je raté qqch ?

Qu'un drone sabre ne soit pas affecté par une balle de pistolet, quel que soit son type, cela ne me choque pas du tout.
Le drone est une arme, elle a donc été conçue en conséquence.

Aussi, pour moi, il faut au moins un fusil d'assaut léger (4D10). Ce qui nous fait un malus à -2 pour l'attaque IEM et ne
semble donc pas être forcément beaucoup plus intéressant qu'un pistolet.

Cependant avec une arme automatique, on peut tirer en rafale. Ce qui veut dire qu'au moins pour un certain nombre de
projectiles, ils vont arriver pratiquement en même temps sur la cible et les effets IEM vont donc pouvoir plus ou
moins se combiner.

Je propose donc la règle suivante : lors d'un tir en rafale, le malus IEM se cumule de la manière suivante : les deux
premiers projectiles ont leur malus plein. Puis, à partir du troisième, le malus est divisé par le nombre de projectiles
déjà tirés et arrondis à l'entier inférieur (le raisonnement étant que le projectile arrivant légèrement plus tard, l'effet
IEM ne peut se combiner qu'avec la fin de l'effet IEM des projectiles précédents, donc la contribution est moindre).

Exemple avec le fusil d'assaut léger (malus IEM -2): Je tire une rafale de 4 balles. Les deux premières balles ont un
malus de -2, la troisième à un malus de -2 / 2 (deux balles déjà tirées) = -1 et la quatrième, un malus de -2 / 3 = 0.
Total -5.

Avec un ITG à 12. On a donc un test de panne à 12 + 10 - 5 = 17, soit une probabilité de 15 % de l'affecter.

Par ailleurs, si c'est un engin de qualité moyenne, on peut imaginer que son blindage IEM a déjà souffert. Les composants
électroniques ont pu surchauffer suite à de précédentes attaques et/ou si c'est un blindage métallique, il peut y avoir des
trous suite à des attaques physiques. Par conséquent, le drone sabre "d'occasion" n'aura peut-être plus qu'un blindage
IEM de 6 ou 7, ce qui nous met le test de panne entre 13 et 14, ce qui est nettement plus intéressant.
« Modifié: 10/02/2018 - 08:20:47 par iron »

Hors ligne Thesshad

  • Humain(e) en immersion / Human in immersion
  • Messages: 28
  • Force Polaris : 5
Re : Attaque IEM
« Réponse #2 le: 10/02/2018 - 10:10:24 »
C'est très interéssant de débattre sur un sujet comme cela, puisqu'il faut adapter les règles :)

Parce que meme avec un fusil d'assaut qui fait 4D10, on peut imaginer une moyenne de 30 degats (en réalité la moyenne sera plutot à 22 degat), mais y'a les bonus dus au jet du PJ à prendre en compte etc... Sur les 15 degats que va se prendre le drone, il réduit les degats de 11, donc l'attaque l'effleure à peine. (4 degat ne suffisent pas pour avoir une blessure légère ^^)

Mais du coup, vaut mieux utiliser des balles perforantes pour le one-shooter avec 30 degats et + ;)

Revenons à nos balles IEM
J'aime bien cette idée d'accumuler le malus au blindage IEM en fonction du nombre de balles tirées. Reprenons mon exemple d'un pistolet moyen (puisqu'au fusil d'assaut, c'est plus efficace les balles perforantes, à mon sens)
Si le PJ tire 4 balles
Il fait son tire, selon sa marge de réussite, je peux dire que les 4 balles touchent (s'il fait genre 12 sur une compétence à 14) , ou une seule balle touche (s'il fait 3 sur une compétence à 14)
Et d'en ce cas, je peux attribuer un malus de -1 à chaque balle qui touche la cible. Si les 4 balles touches, alors malus de -4
Ce qui fait :

ITG 12 + 10 - 4 = 18
Si le drone-sabre ne tombe pas en panne avec un test à 18, je peux réduire ensuite son blindage IEM de 1 point parce que le drone s'abime avec le temps dans le combat, ce qui permet de faire durer le combat sur quelques tours avant qu'il tombe réellement en panne :)

Qu'est-ce que tu en penses ?

Hors ligne iron

  • Modérateur / Moderator
  • Prêtre(sse) du Trident / Priest of the Trident
  • *
  • Messages: 856
  • Force Polaris : 127
Re : Attaque IEM
« Réponse #3 le: 10/02/2018 - 14:05:33 »
Parce que meme avec un fusil d'assaut qui fait 4D10, on peut imaginer une moyenne de 30 degats (en réalité la moyenne sera plutot à 22 degat), mais y'a les bonus dus au jet du PJ à prendre en compte etc... Sur les 15 degats que va se prendre le drone, il réduit les degats de 11, donc l'attaque l'effleure à peine. (4 degat ne suffisent pas pour avoir une blessure légère ^^)

Mais du coup, vaut mieux utiliser des balles perforantes pour le one-shooter avec 30 degats et + ;)

Quand une cible à un blindage conséquent, les projectiles AP sont effectivement une évidence.
Un projectile APHC de fusil d'assaut léger, c'est P=9H, Dam=3D10+4 (moyenne 20,5).
Comme la pénétration est supérieur au blindage du drone, seule sa RD le protège, ce qui signifie
qu'en moyenne tu infliges 16,5 points de dommage, soit une blessure grave. Il n'est pas bien le drone.

Citer
Revenons à nos balles IEM
J'aime bien cette idée d'accumuler le malus au blindage IEM en fonction du nombre de balles tirées. Reprenons mon exemple d'un pistolet moyen (puisqu'au fusil d'assaut, c'est plus efficace les balles perforantes, à mon sens)
Si le PJ tire 4 balles
Il fait son tire, selon sa marge de réussite, je peux dire que les 4 balles touchent (s'il fait genre 12 sur une compétence à 14) , ou une seule balle touche (s'il fait 3 sur une compétence à 14)
Et d'en ce cas, je peux attribuer un malus de -1 à chaque balle qui touche la cible. Si les 4 balles touches, alors malus de -4
Ce qui fait :

ITG 12 + 10 - 4 = 18
Malheureusement non.
D'abord, avec trois ou plus balles, ce serait -1 -1 -1/2 = malus de -2.
Mais :

1) Un pistolet est une arme semi-automatique, ce qui signifie qu'il faut presser manuellement la queue de détente pour
faire partir le coup suivant et c'est moins rapide qu'une arme automatique (typiquement 300 coups/minute vs. 800-900
pour un fusil d'assaut léger).

2) Un projectile de pistolet se déplace nettement moins rapidement qu'un projectile de fusil d'assaut (typiquement entre
300 et 400 m/s vs environ 900 m/s).

Conclusion, par exemple, pour une distance de 30 m, la balle de fusil d'assaut met 0,033 s pour arriver et compte tenu du
ROF, trois balles se tiennent en 0,2 s tandis que pour le pistolet, la balle met 0,1 s pour arriver et trois se tiennent en 0,6 s.
Par conséquent, le cumul des effets IEM avec un pistolet doit être plus faible.

On pourrait dire max pour le premier projectile, puis /2 pour le second, /3 pour le troisième, etc. Ce qui signifie que tu
restes à -1 avec le pistolet.

Citer
Si le drone-sabre ne tombe pas en panne avec un test à 18, je peux réduire ensuite son blindage IEM de 1 point parce que le drone s'abime avec le temps dans le combat, ce qui permet de faire durer le combat sur quelques tours avant qu'il tombe réellement en panne :)

Attention, le blindage IEM ne va pas nécessairement se réduire. Il faut aussi qu'il rate son test d'intégrité. Le malus du test dépend
non seulement de l'intensité de l'attaque IEM mais aussi de la force de l'attaque physique. Comme pour un projectile, les deux sont
liés, je suggère que le malus soit égal à 1,5 ou 2 fois le malus de l'attaque IEM seule (dison 2, c'est plus simple). Donc, avec un pistolet,
le malus serait toujours de -2 (puisque des projectiles supplémentaires n'apportent aucun bénéfice). Avec le fusil d'assaut,
c'est une autre histoire : avec une rafale de 3 balles, j'ai une attaque IEM de 5 et donc le malus au test d'intégrité de blindage IEM
sera de -10. Il y a donc une forte probabilté que dès la première rafale, le blindage soit réduit et la prochaine rafale aura nettement
plus de chance de réussir.